Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivre à Vernosc-lès-Annonay

Vivre à Vernosc-lès-Annonay

Blog au service des Vernoscoises et Vernoscois.

31 Mai 2016

La lutte contre l'ambroisie à Vernosc-lès-Annonay

La lutte contre l'ambroisie à Vernosc-lès-Annonay

Le département de l'Ardèche est particulièrement touché par le problème de santé publique provoqué par les pollens d’ambroisie. La commune de Vernosc-lès-Annonay n'est malheureusement pas épargnée.

Quelques rappels :

  • 20 à 30 000 Ardéchois sont potentiellement allergiques à l'ambroisie.
  • Sur une échelle de 1 à 5, le potentiel allergisant de cette plante est de 5.
  • Un pied d'ambroisie génère environ un million de grains de pollen. Cinq grains/m3 d'air suffisent à déclencher une allergie.
  • Les symptômes (rhinite, conjonctivite, trachéite, asthme, urticaire, eczéma) peuvent être très invalidants.
  • Les allergies provoquées par les pollens d'ambroisie débutent en général la première quinzaine d'août. Elles peuvent se prolonger jusqu'en octobre, avec un maximum d'intensité début septembre.

La lutte contre l'ambroisie :

La préfecture de l'Ardèche a publié, le 16 avril 2014, un arrêté imposant la destruction de l'ambroisie. Cet arrêté stipule entre autres :

"Article 1 : Afin de juguler la prolifération de l’espèce Ambrosia artemisiifolia, dénommée ci-après ambroisie, et de réduire l’exposition de la population à son pollen, les propriétaires, locataires, ayants-droit ou occupants à quel titre que ce soit, sont tenus :
- de prévenir la pousse des plants d’ambroisie.
- de détruire les plants d’ambroisie déjà développés, dans les conditions définies par l’article 8."
 
"Article 8 : L’élimination des plants d’ambroisie doit se faire avant la pollinisation, pour éviter les émissions de pollen et l’impact sur les populations et impérativement avant le début de la grenaison, afin d’empêcher la constitution de stocks de graines dans les sols.
La destruction aura lieu, obligatoirement, avant le 1er août de chaque année. Au-delà de cette date, la non-destruction de l’ambroisie constitue une infraction.
En cas de repousse, d’autres interventions sont obligatoires, pour empêcher une nouvelle floraison et par conséquent la grenaison. Dans ce cas, toute floraison ou grenaison d’ambroisie constitue aussi une infraction.
En outre, en cas de défaillance des personnes visées à l’article 1, et caractérisée par le présent article, le Maire pourra faire procéder à la destruction des plants d’ambroisie aux frais des intéressés, en application, notamment, des dispositions des articles L 2212-1 et L 2212-2 du code général des collectivités territoriales."
 
Pour consulter l'arrêté préfectoral de l'Ardèche N° 2014 106-0003 du 16 avril 2014 :

L'arrachage des plants doit être effectué à partir de fin juin et pas avant, sinon d'autres graines d'ambroisie peuvent germer à la place des plants arrachés. Si l’arrachage n’est pas possible, le fauchage doit être effectué au moins deux fois, courant juillet puis août, avant l'arrivée des tiges florales.

Si dans votre jardin ou près de chez vous, vous repérez des plants d'ambroisie, arrachez-les (le port d'un masque à poussières et de gants est fortement recommandé). Fauchez-les s'il y en a beaucoup.

D’autre part, la plate-forme nationale de signalement de l'ambroisie permet aux référents communaux ambroisie, ou à défaut aux maires, de recevoir tout signalement effectué par un particulier, en vue d'obtenir son élimination par l'occupant ou le propriétaire du terrain concerné. Vous disposez de quatre moyens pour effectuer un signalement :

Merci à tous de contribuer à réduire l'impact sanitaire de cette plante bien incommodante !

Pour consulter la carte de présence des pollens en Rhône-Alpes sur le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) : Cliquez ici

Pour écrire un commentaire concernant cet article, cliquez sur le titre de l'article : la fenêtre "commentaires" s'ouvrira au bas de l'article. Attention : votre commentaire vous engage. La liberté d'expression autorise la critique, mais les propos doivent respecter la législation actuelle (pas d'injures, de propos diffamatoires, etc.).

Publié par Vivre à Vernosc (Michel ETIENNE) à 16:07pm
Avec les catégories : #Informations générales

commentaires