Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivre à Vernosc-lès-Annonay

Vivre à Vernosc-lès-Annonay

Blog au service des Vernoscoises et Vernoscois.

30 Janvier 2015

Un détecteur de fumée obligatoire dans chaque logement à compter du 8 mars 2015

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Comment le choisir ?

Au moment de l'achat, vérifiez bien qu'il est conforme à la certification CE et/ou à la norme NF EN 14604. Gage de qualité, le respect de cette norme européenne implique que le fabricant a effectué les essais relatifs à la sensibilité des dispositifs, leurs réactions et leurs temps de déclenchement.

Quel est son prix ?

De l'ordre de 20 €. Ce prix est dérisoire si l'appareil permet de sauver, en cas d'incendie, une ou plusieurs vies.

Qui doit l'installer ?

L'installation du détecteur incombe au propriétaire du logement lorsque ce dernier l'occupe ou lorsqu'il le loue. Si lors de l'entrée en vigueur de l'obligation d'installation, le locataire a déjà acheté et installé un détecteur de fumée, le propriétaire devra le lui rembourser. L'occupant du logement (propriétaire ou locataire) devra veiller à l'entretien, au bon fonctionnement, et assurer le renouvellement du dispositif.

Toutefois, l'entretien reste à la charge du propriétaire pour les logements meublés, saisonniers, les logements-foyers ou de fonction.

Où l'installer ?

Pour l'installation, consultez la notice livrée avec l'appareil.

En général, dans le couloir menant aux chambres, au plafond, ou à défaut sur le mur, à 15 cm au moins du plafond. Pour une maison à étages, équiper la cage d'escalier, dans sa partie haute (la fumée monte). Pour une meilleure protection, en prévoir un également dans le séjour ou la pièce principale. En revanche, ne pas en installer dans la cuisine, la salle de bains ou près d'un système de ventilation.

Comment l'entretenir ?

Pour l'entretien, consultez la notice livrée avec l'appareil.

D'une manière générale, le vérifier une fois par semaine grâce au bouton "test" et le dépoussiérer tous les mois. Quand le détecteur est sous tension, un voyant lumineux rouge clignote toutes les 30 secondes. S'il est éteint ou si le bouton "test" ne déclenche pas l'alarme, vérifier son alimentation. En cas de travaux de peinture, le protéger et surtout ne pas le peindre.

Le saviez-vous ?

Il existe des détecteurs de fumée pour les personnes malentendantes. Certains modèles envoient des alertes sous forme de faisceaux lumineux. D'autres activent de petites vibrations dans un appareil placé sous l'oreiller. Enfin, un dernier modèle fournit des sons à basse fréquence (520 Hz environ contre 3 000 et 4 000 Hz pour les alarmes classiques). La probabilité de réveiller une personne déficiente auditive est sept fois plus élevée qu'avec une alarme classique.

Modèle d'attestation pour votre assureur.

Le locataire ou le propriétaire qui occupe son logement doit notifier l'installation du détecteur par la remise d'une attestation à l'assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d'incendie.

"Je soussigné (nom, prénom de l'assuré), détenteur du contrat n° (numéro du contrat de l'assuré) atteste avoir installé un (ou X) détecteur(s) de fumée normalisé(s) au (adresse de l'assuré), conforme(s) à la norme NF EN 14604.

Fait à ............., le ....../....../2015. (Signature)"

Pour écrire un commentaire concernant cet article, cliquez sur le titre de l'article : la fenêtre "commentaires" s'ouvrira au bas de l'article. Attention : votre commentaire vous engage. La liberté d'expression autorise la critique, mais les propos doivent respecter la législation actuelle (pas d'injures, de propos diffamatoires, etc.).

Publié par Vivre à Vernosc (Michel ETIENNE) à 18:00pm
Avec les catégories : #Informations générales

commentaires

marie 30/01/2015 18:07

Merci pour ces infos importantes car l'on a tendance à négliger ce genre d'obligation. Souhaitons que chacun et chacune s'équipe dans les meilleurs délais. Pour une fois, ce n'est pas ruineux alors allons-y !

Michel ETIENNE 31/01/2015 14:46

Merci pour votre message. Effectivement, ne négligeons pas notre sécurité et celle de nos proches.
Quand on sait :
- qu'un incendie se déclare toutes les deux minutes en France
- que ces incendies font 800 morts et 10 000 blessés par an
- que 70 % des incendies mortels se déclenchent la nuit
- que c'est la deuxième cause de mortalité des enfants de moins de cinq ans
- que 80 % des décès sont dus à l'intoxication par les fumées
- qu'actuellement, seulement 20 % des habitations françaises sont équipées d'un détecteur de fumée contre 88 % en Angleterre,
alors, aucune hésitation : investissez, pour le prix de trois paquets de cigarettes, dans un détecteur de fumée !